SAS : une représentation rapide sur ce statut juridique ?

Société par actions simplifiées, ou en abrégé SAS, se révèle en tant qu'une forme juridique qui a apparue récemment, et qui a reconnu un succès semblant d’être remarquable auprès des investisseurs, qu'ils soient des personnes physiques ou morales.

En recourant a cette structure, il est possible de lancer une entreprise par l'investissement d'un nombre d'associés égale à deux personnes au minimum dans le but d'exercer une activité commerciale, artisanale ou d'autres types d'activité.

La gérance et l'organisation de l'entreprise est en effet la mission d'un seul président, souvent désigné dans les statuts lors de leur confection par les actionnaires (ou associés), qui à leur tour définissent toutes les conditions et responsabilités qu'il doit respecter ainsi qu'à la durée limite de son mandat.

Pour plus de détails, veuillez consulter le lien suivant : sas-pour-les-dirigeants.com.

Comment faire pour élaborer les statuts de la SAS ?

La liberté juridique acquise en recourant à l'adoption de la structure juridique SAS de la part des entrepreneurs est un point fort pour celle-ci, mais aussi un risque.

L'encadrement de la société SAS exige de rédiger ses statuts soigneusement, afin d'éviter toutes mauvaises surprises. Il est donc recommandé de :

  • Faire appel à un aide juridique,
  • Privilégier la précision,
  • La prévention de certaines clauses pour toutes éventualités.